Fiche métier: conchyliculteur

La conchyliculture est un métier très complet qui demande de nombreuses compétences. Découvrez les missions et les compétences requises pour devenir conchyliculteur.

 Les missions du conchyliculteur

Le conchyliculteur élève et cultive des coquillages et/ou des crustacés. La conchyliculture regroupe plusieurs secteurs :

L’ostréiculture (élevage des huîtres) ;

La mytiliculture (élevage des moules) ;

La vénériculture (élevage des palourdes) ;

La cérastoculture (élevage des coques) ;

La pectiniculture (élevage des coquilles Saint-Jacques et autres pectinidés) ;

L’halioticulture (élevage des ormeaux).

Le conchyliculteur intervient dès la ponte et recueille les larves immergées. Il pose ensuite ces larves sur des supports solides comme un cordage en plastique où elles vont venir s’agglutiner. En quelques mois, elles se transforment en coquillages adultes, c’est ce que l’on appelle le détroquage.

Le conchyliculteur place ensuite les coquillages dans un bassin spécial ou dans un parc en pleine mer pour que ces derniers terminent leur croissance et puissent être vendus.

Il faut ensuite ramasser, laver, trier et peser les coquillages. Le conchyliculteur se doit d’avoir une bonne condition physique car c’est un métier physique. Il est exercé par tous les temps et principalement dans l’eau. Les horaires sont irréguliers puisque vous dépendez des marées.

Comment devenir conchyliculteur ?

Si vous êtes intéressé par la conchyliculture, sachez que le métier s’apprend en formation initiale, dans le cadre d’un enseignement maritime particulier. Divers diplômes vous permettent de devenir conchyliculteur :

– CAPM de conchyliculture

– CAP mareyage

– Bac pro productions aquacoles

– Bac techno STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant)

– Bac pro cultures marines

– BTSA aquacultures.

Vous devrez donc vous armer de patience pour devenir conchyliculteur mais le jeu en vaut la peine puisque, bien que physique, ce métier est très épanouissant et gratifiant.

Passionné par la mer, vous l’êtes tout autant de la terre ? Découvrez tout notre outillage, nos tailles haie, nos tronçonneuses ou encore nos tondeuses, très utiles en cette saison !

Soyer le premier à donner votre avis

Préparer son jardin et son potager pour l’hiver en 5 étapes

Préparer son jardin et son potager pour l’hiver en 5 étapes

Novembre est le mois idéal pour nettoyer, prendre soin du sol, et préparer son jardin et son potager pour l’hiver . La terre bien protégée pourra hiberner d’un sommeil réparateur, résister au gel et au froid, et ainsi permettre à la vie de renaître au printemps. Pour ne pas que les semaines de pluie et […]

Mode d’emploi pour une tronçonneuse en parfait état

Mode d’emploi pour une tronçonneuse en parfait état

Taille des arbres, arbustes…Votre tronçonneuse est souvent mise à rude épreuve pendant la belle saison. Voici notre mode d’emploi spécial Lambin afin que votre outil soit toujours en parfait état de marche  pendant tout l’été !

Comment bien choisir sa tronçonneuse ?

Comment bien choisir sa tronçonneuse ?

Vous avez besoin d’une nouvelle tronçonneuse mais vous ne savez où donner de la tête ? Tronçonneuse à batterie, tronçonneuse électrique, tronçonneuse élagueuse, tronçonneuse thermique… il est vrai que l’on peut vite être perdu. Lambin vous guide dans le choix de la tronçonneuse la mieux adaptée à vos besoins.

Souffleur thermique ou souffleur électrique ?

Souffleur thermique ou souffleur électrique ?

Il est primordial de bien choisir son matériel. Chaque cas précis, chaque terrain a besoin d’outils adaptés à ses caractéristiques. Il faut donc se poser les bonnes questions afin de bien choisir ses outils de jardin, comme un souffleur. Lambin vous aide donc à faire la différence entre souffleur thermique et souffleur électrique.