Malgré la situation actuelle, les délais de livraisons restent inchangés (48 à 72h pour tout article en stock.)

Couteau à taillis renforcé diam 350 x 20 STIHL

Stihl
Couteau à taillis diam 250 x 25.4 STIHL Agrandir l'image

Couteau à taillis renforcé diam 350 x 20 STIHL

Stihl

Couteau à taillis renforcé 350x20 STIHL

Plus de détails

En Stock
55,90 € TTC

Couteau à taillis renforcé 350x20 STIHL

Diam 350 x 20 mm

 

 

Pour débroussailleuses : - FS 510

                                         - FS 560

                                         - FS 500

                                         - FS 550

                                  

                                  

                             

                                                             

                    

   

                                     

                              

                                        

                

                                       

                                        

                                 

                               

Nos modes de livraison
  • A domicile (France Express) A domicile (France Express)
  • En magasin En magasin
  • La Poste - Colissimo à domicile La Poste - Colissimo à domicile
Marque : Stihl
Il y a 0 avis
Voir tous les avis
Vos avis

Aucun avis, Soyez le premier à donner votre avis

Magazine : Culture Jardin

Préparer son jardin et son potager pour l'hiver en 5 étapes

Novembre est le mois idéal pour nettoyer, prendre soin du sol, et préparer son jardin et son potager pour l’hiver . La terre bien protégée pourra hiberner d’un sommeil réparateur, résister au gel et au froid, et ainsi permettre à la vie de renaître au printemps. Pour ne pas que les semaines de pluie et de gel à venir ne mettent à mal le potager, la pelouse, les fleurs et les arbres, enfilez vos gants et retroussez vos manches, voici les 5 étapes pour préparer le jardin et le potager à l’hiver .

Comment creuser une citrouille d’Halloween ?

Halloween approche, c’est l’heure de sortir vos déguisements, de préparer les bonbons et de creuser votre citrouille d’Halloween ! Quoi de mieux pour une ambiance inquiétante qu’une Jack-O’-Lantern à l’américaine ? Récoltez le fruit de votre labeur au potager, avec une citrouille ou une grosse courge du jardin, d’un couteau, d’un feutre, et suivez le guide pour réaliser vous-même une magnifique et terrifiante lanterne d’Halloween .

Comment creuser une citrouille d’halloween ?

Pour creuser une citrouille d’Halloween , suivez ces étapes : choisir une belle grosse citrouille, couper le chapeau de la citrouille, creuser et vider la citrouille, dessiner au feutre le visage du monstre, découper le visage et décorer la citrouille. Pour le matériel, il vous faudra des couteaux (petits et grands), une cuillère, une bougie, et un marqueur. Le sculptage de votre citrouille d’Halloween en lanterne prendra environ 1 à 2 heures.

Choisir une belle grosse citrouille

Le choix de la courge est primordial pour creuser une citrouille d’Halloween . Que ce soit une citrouille, un potiron ou n’importe quel autre Cucurbitaceae, choisissez-le bien gros, lourd, régulier et brillant. La forme doit vous plaire, car ce sera la tête de votre lanterne. Si vous tenez à ce que ce soit une citrouille, elle doit alors être ronde, orange, avec un pédoncule vert , et peser environ 5 kilos. N’oubliez pas que la courge ne servira pas que de décoration d’Halloween, vous allez bien sûr garder toute la chair et la cuisiner . Avant de l’attaquer et d’en faire une citrouille d’Halloween digne de ce nom, lavez-la en la passant sous l’eau et en l’essuyant bien ensuite.

Couper le chapeau de la citrouille

Vous avez votre citrouille propre, coupez-lui la tête ! Attention, cette phase ne doit pas être réalisée par vos enfants car il faut manipuler un grand couteau tranchant.
  • Munissez-vous d’un grand couteau lisse et solide ,
  • plantez la lame en biais au milieu du rayon de la courge,
  • tournez avec la lame autour du pédoncule , en prévoyant un diamètre suffisant pour passer vos deux mains et la bougie ensuite,
  • récupérez le chapeau , nettoyez-le des filaments et gardez-le pour refermer la lanterne à la fin.

Creuser et vider la citrouille d’Halloween

Munissez-vous d’une grosse cuillère pour gratter l’intérieur du potiron et l’évider totalement , graines et filaments. C’est le moment d’y mettre les mains et les doigts et de faire participer les enfants, qui adoreront cette étape ! Raclez bien les bords pour tout vider et faire place nette pour une belle lanterne d’Halloween ! vider-citrouille-halloween Gardez la chair et les graines dans un récipient pour les cuisiner plus tard , nous vous donneront quelques recettes de saison à la fin de ce tutoriel. La chair est légèrement sucrée et bourrée de vitamines , cela plaira aux petits comme aux grands. Sur une belle citrouille, vous devriez récupérer 3 kilos de chair et garder encore une écorce assez épaisse pour être creusée. Vous pouvez aussi garder et sécher les graines pour renouveler vos récoltes de citrouilles l’année prochaine : une fois sèches, conservez-les 6 mois en pot ou en enveloppe, plantez-les fin mars en pleine terre en laissant 20 cm entre chaque graine (prévoyez de l’espace, c’est très envahissant).

Dessiner au feutre le visage du monstre

Une fois votre citrouille complètement vidée, vous allez pouvoir dessiner le visage monstrueux de la lanterne d’Halloween . Inspirez-vous des images sur internet, et choisissez votre préférée. Il y a de tout, mais sachez que les plus belles sont aussi les plus difficiles à réaliser. Pour un look effrayant ou loufoque, les yeux sont importants . La bouche est ce qu’il y a de plus difficile à réaliser, surtout les dents, donc restez réaliste, choisissez un dessin adapté à votre niveau ou à l’âge de votre enfant . Plus vous en ferez, plus vous serez confirmé ! Pour faire simple, restez dans les formes géométriques et droites : deux yeux en triangle, un nez en triangle, et une large bouche. dessiner-monstre-citrouille Vous avez choisi le visage de votre Jack-O’-Lantern ? Munissez-vous d’un marqueur ou d’un feutre noir et dessinez le visage du montre sur votre citrouille d’Halloween , en répartissant le dessin sur toute la moitié extérieure de la courge. Si vous vous trompez, vous pouvez effacer le trait d’un papier absorbant mouillé.

Découper le visage et décorer la citrouille d’Halloween

Et voici l’étape la plus délicate, celle du découpage ! On peut même parler de sculpture de citrouille, car c’est un art ! Cette étape ne peut être réalisée par les enfants, car la peau de la citrouille est très dure à percer et qu’il faut manier le couteau avec soin et précision , sans se couper. Munissez-vous d’un couteau bien tranchant, et commencez par les yeux : plantez le couteau sur le trait d’un oeil, et suivez les contours du dessin en triangle. Enlevez le couteau et faites l’autre oeil de la même façon. Puis, enchaînez avec le nez et la bouche . Prenez votre temps et soyez précis, vous ne pourrez pas revenir en arrière. Une fois les formes découpées, enlevez les morceaux et passez à la décoration : placez votre bougie allumée à l’intérieur (ou un fumigène pour un effet d’horreur garanti), refermez le chapeau, et agrémentez les abords de votre lanterne d’Halloween d’un décor si vous le souhaitez : araignées en plastique, feuilles d’automne, … laissez-vous emporter par votre imagination.

citrouille-lanterne-halloween

Et voilà une belle et terriblement effrayante citrouille d'Halloween ! Vous pouvez la garder ainsi une semaine, en la laissant dormir dehors, avant de la jeter au compost.

Comment cuisiner la chair de votre citrouille d’Halloween

Vous avez récupéré la chair et les graines de votre citrouille en la creusant, et allez pouvoir régaler toute la famille avec ! De nombreuses recettes salées et sucrées existent pour sublimer ce légume d’automne. Pour un repas du soir bon et équilibré , pensez à la soupe de citrouille ou au velouté de potiron : faites cuire les morceaux à la casserole ou au four pour attendrir la chair, et mélangez ensuite à de la pomme de terre et de la tomate, ou à du beurre et de la crème pour un velouté, et mixez le tout au mixeur plongeant. veloute-citrouille Pour l’apéritif , servez à vos invités des graines de courge grillées : rincez et laissez sécher une nuit les graines, le lendemain faites-les griller 20 minutes au four, c'est croustillant et délicieux ! Pour le dessert, un gâteau à la citrouille enchantera les enfants pour Halloween : faites cuire la chair de courge, mixez avec des oeufs, de la farine et du sucre, faites cuire au four 20 minutes à 180° et le tour est joué !

L’origine de la citrouille d’halloween

L’origine de cette fameuse citrouille lanterne d’Halloween vient de la légende de Jack O’ Lantern , ou “Jack à la lanterne”, un conte irlandais . Il raconte l’histoire d’un ivrogne passant son temps dans les tavernes, jusqu’à une nuit où le diable vient lui acheter son âme . Jack accepte le pacte en échange d’un dernier verre, le diable se transforme alors en pièce de monnaie pour payer ce verre. Jack saisit la pièce et la met dans sa poche, où se trouve sa croix en argent. La croix chrétienne paralyse le diable, qui reste piégé dans la poche. Jack lui propose de le libérer, contre dix ans de sursis, et le diable retourne aux enfers furieux . Une décennie plus tard, il rencontre de nouveau le diable au pied d’un pommier. Il accepte de lui donner son âme en échange d’une pomme . Le diable escalade l’arbre pour en attraper une, pendant ce temps Jack grave une croix sur le tronc de l’arbre, emprisonnant le diable. Il lui propose de le libérer en échange de ne jamais prendre son âme . Le diable est contraint d’accepter, et retourne de nouveau bredouille aux enfers. A la mort de Jack, un 31 octobre , sa vie de débauche lui fermer les portes du paradis, et le diable ne peut l’accepter en enfer à cause du pacte, il est donc condamné à errer jusqu'au jugement dernier. Le diable donne à Jack un morceau de charbon incandescent pour lot de consolation. Jack l’insère dans un navet qu’il a sculpté , afin de le protéger du vent et de se construire une lanterne dans l’obscurité. Depuis, il est nommé “Jack à la lanterne” et reviendrait à chaque veille de la Toussaint . jack-o-lantern Cette légende fut très présente dans la culture des irlandais , qui avaient pour coutume de creuser des navets en y sculptant des visages et de brandir ces lanternes le jour de Samain pour faire fuir les mauvais esprits. Halloween n'est donc pas une fête américaine , ce sont en fait les nombreux immigrés irlandais du XIXème siècle , qui n’ont pas trouvé de navets aux Etats-Unis, et ont pris des citrouilles à la place, plus larges et plus faciles à creuser, pour faire perdurer leur tradition . Ainsi est née la citrouille d’Halloween , avant que les américains s’emparent de ce folklore et le transforment en fête commerciale symbolisée par l’orange.

Comment faire du compost ?

Le compost est le processus de recyclage des matières organiques. Les jardiniers s’en servent pour nourrir, protéger et fortifier les plantes et le potager. Pour vous mettre au compostage domestique, rien de sorcier : vous pouvez faire du compost à partir de vos déchets de cuisine (épluchures de légumes, sachet de thé, etc.) et de jardinage (feuilles, branchages…). Suivez nos conseils pour réussir le parfait compost !

Comment faire du compost ?

Pour faire du compost :
  1. choisissez où fabriquer un bac à compost stable, bien ventilé avec un couvercle ;
  2. installez le bac au soleil ;
  3. remplissez le bac de couches successives de végétaux secs (feuilles, brindilles) et de déchets humides (épluchures de légumes, résidus de tonte, etc.) ;
  4. 2 ou 3 semaines après la mise en route, veillez à l'aération du tas de compost et à son taux d'humidité : s’il sent le souffre, c’est qu’il faut l’aérer en le retournant ;au contraire, s’il ne sent rien du tout, il manque certainement d’eau et il faudra donc l’arroser ;
  5. au bout d'environ 6 mois à 1 an, utilisez-le par épandage ou patientez encore un peu pour vous en servir comme substrat de plantation.

Avec quoi faire du compost ?

Pour faire du compost chez vous, vous pouvez utiliser certains de vos déchets domestiques. D’autres, en revanche, ne se prêtent pas au jeu du compost.

Les éléments compostables

Pour faire du compost, il faut utiliser les déchets organiques compostables que vous mettez de côté lors de votre tri sélectif. faire-compost-dechets On dénombre trois types de déchets organiques pour le compostage domestique :
  • les déchets de cuisine : épluchures de fruits et légumes, restes de repas, marc de café, sachet de thé, coquilles d’oeufs, …
  • les déchets de maison : plantes d’intérieur fanées, mouchoirs en papier, papier journal, papier et carton non traités...
  • les déchets de jardin : fleurs fanées, herbe tondue, paille, branchages, …

Les éléments non-compostables

Tous vos déchets ne sont pas destinés à être compostés. Pour faire du compost, on exclut :
  • les déchets non organiques : verres, métaux, tissus ;
  • les coquillages ;
  • les huiles de friture.
Nous vous déconseillons aussi les éléments carnés (viande et poissons) ainsi que les excréments d’animaux qui génèrent rapidement de mauvaises odeurs et risquent d’attirer les animaux.

Les secrets pour faire un bon compost

Le secret d’un bon compost bien décomposé est l’équilibre entre les éléments humides et les éléments secs. Les éléments humides apportent de l’azote. Ils se décomposent plus vite que les éléments secs. C’est donc pour cela qu’il est recommandé d’alterner les couches. Chaque couche doit idéalement avoir une épaisseur de 20cm. S’il y a majoritairement des déchets humides dans votre compost, celui-ci aura tendance à pourrir. Si, au contraire, votre compost est composé essentiellement d’éléments secs, il prendra beaucoup de temps à se décomposer. Pour accélérer le processus de décomposition des déchets secs, on vous conseille de les broyer avec un broyeur de végétaux, d'ajouter une pelletée de terre au tas et d’arroser un peu au purin d’ortie. Le purin d’ortie fait des merveilles sur un compost trop sec. faire-compost-secrets Le compost doit impérativement maintenir un taux d'humidité constant pour permettre aux collemboles, vers, champignons et micro-organismes de survivre. Pensez également à remuer de temps en temps votre compost pour l'oxygéner et garantir une bonne aération. Au bout de 6 mois à 1 an, la matière organique sera complètement transformée en humus brun et ressemblera à du terreau, pour le plus grand plaisir de vos plantations ! Et voilà du compost naturel, servant d’engrais et de substrat, à moindres frais !

La rentrée se fait aussi au jardin

Au retour des vacances, le jardinier doit s’affairer. Quelques surprises peuvent l’attendre au jardin après la canicule, la sécheresse ou la pluie, et il faut préparer la rentrée. Eh oui, après avoir récolté les fruits de votre labeur du printemps et de l’été, cette rentrée de septembre marque un renouveau pour le jardin et le potager : enfilez vos gants, vous n’allez pas chômer !

Préparez le potager pour l’automne

C’est le moment idéal pour récolter les derniers légumes d’été (courgettes, tomates et carottes), pour désherber le potager, biner, et aérer la terre. Vous pourrez après quelques jours planter et repiquer les semis de vos légumes d’automne.

Récoltez les arbres fruitiers

Raisins, prunes, framboises, pommes et poires vont encore se montrer jusqu’à la fin de l’automne. Profitez-en pour ne pas laisser perdre et pourrir vos fruits, car il semble que sur une année, les français gâchent autant de fruits de jardins qu’ils en achètent. recolter-fruits-rentree En tant que jardinier responsable, n’hésitez donc pas à cueillir et récolter vos fruits régulièrement, avant qu’ils ne tombent, et à les congeler ou les mettre en bocaux si vous en avez trop.Vous serez content d’en avoir cet hiver ou d’en donner à vos proches.

Taillez vos haies

Septembre est aussi le moment de tailler vos haies et vos arbustes qui ont fleuri pendant l’été. Si vous avez des groseilliers ou des cassissiers au jardin, c’est le mois idéal pour les tailler. Supprimez les branches qui s’entremêlent de vos arbres fruitiers, afin de les aérer. Taillez tout avant l’arrivée de l’hiver et du froid. Nettoyez également les bordures et les allées.

Restaurez votre pelouse

Votre pelouse a certainement souffert des grosses chaleurs estivales de ce mois d’août, et il y a fort à parier que le centre de la pelouse ressemble actuellement à du foin séché, comme dans tous les jardins ! C’est donc le moment idéal pour retirer les mauvaises herbes, qui sont sûrement plus abondantes et plus résistantes que d’habitude à cause de la sécheresse de l’herbe. En cas de fortes pluies récentes sur votre région, vérifiez si des taupes ou autres nuisibles ne se sont pas installés. Vous pouvez retirer les déchets accumulés (feuilles, branchages, etc.), puis tondre la pelouse à ras, et ensuite scarifier votre gazon, c’est à dire en retirer la mousse et le feutre. Enfin, si vous le pouvez, n’hésitez pas à semer du gazon de garnissage à la volée par dessus votre pelouse, ou aux endroits souhaités. arroser-pelouse-rentree Arrosez abondamment la pelouse desséchée et les semis de gazon, ou laissez faire les pluies à venir, et apportez au gazon un engrais organique dès qu’il sera ravivé.

Entretenez vos fleurs

Les fleurs aussi ont besoin d’entretien en cette rentrée ! Le pied des plantes et des massifs se dégarnit tandis que les tiges s’allongent, beaucoup semblent desséchées ou se sont couchées sous l’effet des orages et du vent. Emparez-vous de votre sécateur et taillez tout ce qui est abîmé, sec, cassé, malade ou tâché. Coupez à ras les vivaces n’ayant plus de fleurs, et plantez-en de nouvelles. Supprimez et taillez les fruits et fleurs fanées, surtout de vos rosiers, qui ont subi un gros coup de chaud. Pour enlever les roses fanées, taillez-les juste au dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur. De nouvelles roses reviendront au début de l’automne. La taille stimulera la repousse et la ramification, surtout si le sol est bien arrosé ensuite. N’hésitez pas à apporter de l’engrais organique pour plantes fleuries, à tuteurer ce qui vous semble fragile et à butter les pieds pour préparer l’hiver. Griffez un peu de compost au pied des massifs et des rosiers si vous en avez. C’est aussi le moment parfait pour faire vos boutures : détachez des portions de plantes et mettez-les à raciner dans de la terre ou de l’eau.

Pourquoi planter des oeillets d’inde près des tomates ?

Si vous craignez l’invasion d’insectes ravageurs sur les légumes de votre potager, notamment sur vos tomates, ne vous précipitez surtout pas sur l’insecticide. Il existe en effet une manière bien plus naturelle et plus jolie de faire fuir ces parasites : l’œillet d’inde. Grand ami des jardiniers, l’œillet d’inde est originaire d’Amérique du sud. Si vous le plantez à proximité de vos tomates, celui-ci protégera vos pieds et leurs racines des nuisibles (pucerons, vers…) et d’éventuelles maladies.

oeillet-inde-tomatesPourquoi planter des œillets d’inde au potager ?

Les nématodes sont des parasites du sol qui s’attaquent principalement aux légumes et à leurs racines, les empêchant d’absorber l’eau et les éléments nutritifs du sol. Ils ralentissent donc la croissance de vos légumes. Les œillets d’Inde sécrètent justement une substance appelée Thiophène qui repousse les nématodes. En plantant donc des œillets d'Inde à proximité de vos tomates et de vos légumes, vous obtiendrez des pieds bien plus résistants.

Pourquoi mettre des œillets d’inde près des pieds de tomate ?

L’œillet d’Inde possède de grandes propriétés répulsives à l'égard des pucerons, terribles mangeurs des pieds de tomates. Planter vos œillets d’Inde à proximité de vos tomates fera fuir les insectes nuisibles, et attirera en prime certains insectes auxiliaires au jardinier comme les syrphes ou les coccinelles, grands prédateurs des pucerons.

Réussir la plantation des ses œillets d’inde

oeillets-inde L’œillet d’Inde n’est pas difficile et se contente de presque tous les sols tant que ceux-ci ne   sont ni trop ensoleillés ni trop humides. Si vous décidez de les acheter en jardinerie ou au marché, achetez-les de préférence au   printemps, car il est préférable de planter les godets d'œillet d'Inde entre vos tomates en avril   ou en mai. Lorsque vous plantez vos œillets d’Inde près de vos tomates, veillez à espacer les pieds de 20 à 25   cm pour les petites variétés et de 30 à 35 cm pour les variétés plus grandes. Arrosez ensuite régulièrement pour éviter que les boutons floraux n’avortent.

Mode d'emploi pour une tronçonneuse en parfait état

Taille des arbres, arbustes…Votre tronçonneuse est souvent mise à rude épreuve pendant la belle saison. Voici notre mode d’emploi spécial Lambin afin que votre outil soit toujours en parfait état de marche  pendant tout l'été !

Quels sont les avantages d’un robot tondeuse ?

Vous êtes fatigués de tondre manuellement votre jardin ? Vous hésitez à passer à la vitesse supérieure grâce au robot tondeuse ? Lambin vous explique quels sont les avantages que procurent les robots tondeuses...

Comment bien choisir sa tronçonneuse ?

Vous avez besoin d’une nouvelle tronçonneuse mais vous ne savez où donner de la tête ? Tronçonneuse à batterie, tronçonneuse électrique, tronçonneuse élagueuse, tronçonneuse thermique… il est vrai que l’on peut vite être perdu. Lambin vous guide dans le choix de la tronçonneuse la mieux adaptée à vos besoins.

Comment bien entretenir son souffleur ?

Le souffleur, qu’ils soit thermique ou électrique, est un appareil dont la durée de vie est de plusieurs années. Seulement, pour qu’il puisse tenir si longtemps sans connaître de problèmes tels des baisses de performance, ou des casses, un entretien régulier est nécessaire. Cet entretien est réalisable par tous, suivez donc les conseils de Lambin pour entretenir votre souffleur.

Souffleur thermique ou souffleur électrique ?

Il est primordial de bien choisir son matériel. Chaque cas précis, chaque terrain a besoin d’outils adaptés à ses caractéristiques. Il faut donc se poser les bonnes questions afin de bien choisir ses outils de jardin, comme un souffleur. Lambin vous aide donc à faire la différence entre souffleur thermique et souffleur électrique.

Comment cultiver les plantes et les herbes aromatiques

Les herbes et les plantes aromatiques mettent plus de couleurs et plus de saveurs dans vos plats. Faciles à cultiver, vous pouvez les mettre aussi bien dans un coin de votre jardin que dans un pot sur votre balcon. Voici quelques conseils pour cultiver :